Meilleur fauteuil de bureau inclinable : plus qu’une simple chaise

Choisir un fauteuil de bureau n’est pas une tâche facile. On cherche toujours quelque chose de confortable et surtout d’ergonomique. Mais, quand on ne sait pas comment différencier un fauteuil normal d’un fauteuil ergonomique, on risque de se faire avoir.

Top 5 des meilleurs fauteuils de bureau inclinables :


15 avril 2024 3h20

Un fauteuil de bureau, les règles d’ergonomie

Sachez que pour être catégorisé comme fauteuil ergonomique, il faut certains critères. Ces critères sont justement définis par plusieurs organismes y compris l’association canadienne de normalisation CSA.

Tout d’abord la hauteur de l’assise doit être réglable et l’assise doit être rembourrée. Le dossier doit avoir un angle de basculement réglable et sa hauteur doit arriver jusqu’aux omoplates. Les appuis-bras doivent également être réglables en hauteur et en boucle fermée idéalement.

Ensuite, pour la stabilité, ça doit être sur 5 roulettes et les commandes d’ajustement doivent être accessibles et faciles à utiliser. Enfin, on parle de tension du dossier qu’on doit pouvoir réajuster.

L’inclinaison, plusieurs critères…

Etant le critère le plus important après le rembourrage, l’inclinaison du fauteuil est soumise à plusieurs critères.

Tension du dossier

La tension du dossier est justement ce petit ressort qui permet un basculement sans commande pour s’adapter au corps. Le dossier ne doit en aucun cas être rigide pour ne pas faire du mal au dos. Le dossier doit donc avoir une bonne tension du ressort.

Basculement du dossier

Pour les fauteuils les plus sophistiqués, le dossier doit pouvoir faire plusieurs angles selon le choix de l’utilisateur. Le basculement du dossier doit être indépendant de l’assise, à l’instar des sièges auto très confortables. La commande doit être simple, accessible en position assise et facile à utiliser, non rigide.

Basculement combiné dossier-assise

Le basculement du dossier indépendamment de l’assise ne doit pas non plus détacher le dossier de l’assise. En effet, il y a aussi un petit basculement à l’aide d’attaches des deux en même temps.

Pourquoi chercher un fauteuil inclinable ?

Ceci dit, on se demande tout naturellement si le fauteuil est sensé améliorer la posture, pourquoi on doit l’acheter inclinable. En fait, c’est pour plusieurs raisons, mais principalement…

Pour soulager ses lombaires

On n’a pas tout la même forme ni la même morphologie. Du coup, pour certains, basculer le dossier un peu en arrière peut s’avérer bénéfique aux lombaires dans l’optique où ça les soulage de la pression qu’elles subissent.

Pour changer de position

Passer plusieurs heures dans la même position peut faire mal même si le fauteuil est très confortable. On peut s’octroyer une petite pause sans sortir de son bureau en s’allongeant un peu en arrière ce qui n’est possible qu’avec un fauteuil inclinable.

Pour faire une petite sieste

Pour certains fauteuils, vous pouvez les basculer jusqu’à ce que ça devienne horizontal. Quand on ne peut plus travailler mais qu’on n’a pas la possibilité d’avoir accès à un lit, il suffit de faire une petite sieste ou de tout simplement s’allonger et fermer les yeux sur place.

Quelques exemples ?

Emall Vie EM0119

fauteuil emall

Le fauteuil Emall Vie possède une assise à hauteur réglable par un vérin pneumatique et une inclinaison de dossier de 155°. Mais, le plus intéressant est qu’il est équipé d’un repose-pied. Autant dire que c’est un fauteuil qui se transforme carrément en lit.

HomCom 37BU

fauteuil homcom

En plus d’avoir une inclinaison de 180°, ce fauteuil a un design moderne qui le rend un fauteuil gamer. De plus, il possède deux coussins, un au niveau de la nuque et l’autre au niveau des lombaires pour plus de confort.

Songmics OBG71B

fauteuil songmics

C’est surement le fauteuil inclinable le plus professionnel. En similicuir noir, il convient très bien aux bureaux. De plus, il possède un grand coussin en bas du dos et un repose-pied pliable pour une ergonomie maximale.

Langria MTF1LN7K-YKUK-F1

fauteuil langria

A la fois confortable, grand, design et moderne, ce fauteuil inclinable avec un dossier large, un repose-pied pliable et un coussin en bas du dos est parfait pour toute utilisation. Ce Langria est très rembourré et offre vraiment beaucoup d’avantages pour son prix réduit.

En quoi un fauteuil ergonomique peut soulager des douleurs cervicales ?

La réflexion sur la qualité et l’agencement des espaces de travail prend une place prépondérante dans les organisations modernes. Les outils visant à améliorer le confort et la santé des travailleurs se multiplient, parmi lesquels les fauteuils ergonomiques. Ces derniers, conçus pour respecter la morphologie humaine et les principes biomécaniques, sont extrêmement bénéfiques, notamment pour soulager les douleurs cervicales.

Le mal de cou est lié à une mauvaise posture ou à l’immobilisation dans une position inadéquate lors des longues heures passées devant un ordinateur ou à un bureau. La chaise ergonomique avec son design étudié et son soutien approprié, peut contrer efficacement ce fléau. Avec la possibilité de personnaliser chaque élément du fauteuil (hauteur, inclinaison, soutien lombaire), il permet d’obtenir la posture la plus naturelle possible, minimisant ainsi les douleurs.

Le fauteuil ergonomique offre un appui ciblé pour la tête et le cou, évitant la tension accrue sur les épaules et le haut du dos. La tête est maintenue dans une position neutre, réduisant la pression sur les vertèbres cervicales et assurant un alignement correct de la colonne vertébrale. En évitant la fatigue musculaire et l’enchaînement des microtraumatismes, ce type de siège peut donc considérablement soulager, voire éliminer, les douleurs cervicales associées à une position assise prolongée.

Quelles sont les caractéristiques d’un bon siège ergonomique pour le dos ?

Divers critères doivent être pris en compte pour choisir un fauteuil ergonomique. Cette analyse devrait être guidée principalement par l’objectif de garantir un soutien optimal au dos et une prévention efficace des douleurs reliées à une mauvaise posture.

La première caractéristique à considérer est la présence d’un soutien lombaire ajustable. Un bon fauteuil ergonomique doit pouvoir s’adapter à la courbure naturelle de la colonne vertébrale de l’utilisateur, évitant ainsi l’aplatissement progressif des disques intervertébraux et les douleurs qui en résultent. La possibilité de régler la hauteur et la profondeur de ce soutien lombaire selon les besoins spécifiques de l’utilisateur est un vrai avantage.

L’ajustabilité globale du fauteuil est également essentielle. L’utilisateur doit pouvoir adapter la hauteur, l’inclinaison et l’assise du fauteuil en fonction de sa taille et de son poids. Ces ajustements permettent de prévenir les pressions excessives sur les cuisses et les hanches, aidant à maintenir une bonne circulation sanguine.

Enfin, la qualité du matériau de rembourrage revêt une importance cruciale. Un bon fauteuil ergonomique doit offrir une assise confortable et durable, garantissant un soutien constant au fil des heures, sans céder sous le poids du corps. Des matériaux comme le mesh permettent une bonne ventilation, évitant la surchauffe et favorisant le confort à long terme.

En adoptant un fauteuil ergonomique répondant à ces critères, vous ferez un pas significatif vers l’amélioration de votre confort et de votre santé au travail.

D’autres aspects à ne pas négliger dans le choix d’un siège ergonomique concernent la base et les roulettes. Une base stable, généralement à cinq branches, assure une meilleure répartition du poids et prévient les risques de basculement. Les roulettes, quant à elles, doivent être adaptées au type de sol sur lequel le fauteuil sera utilisé (moquette, parquet, carrelage…), afin de garantir une mobilité aisée et sans à-coups.

Les accoudoirs jouent également un rôle prépondérant. Ils doivent être ajustables en hauteur et, idéalement, en largeur et en profondeur. Cela permet de soutenir les avant-bras et d’alléger la charge sur les épaules, contribuant ainsi à éviter les tensions et les douleurs dans la région cervicale et les épaules.

Le mécanisme de basculement ou d’inclinaison du dossier mérite aussi une attention particulière. Il offre la possibilité de changer régulièrement de position, ce qui est essentiel pour éviter la rigidité et la fatigue. Certains fauteuils disposent d’un mécanisme synchronisé, permettant une inclinaison simultanée de l’assise et du dossier, garantissant ainsi un angle constant entre le torse et les cuisses.

En somme, le choix d’un fauteuil ergonomique devrait être le fruit d’une analyse minutieuse des caractéristiques susmentionnées. Un bon siège ergonomique est un investissement pour votre santé, réduisant les risques de troubles musculo-squelettiques et améliorant votre bien-être au quotidien. Il est donc essentiel de prendre le temps nécessaire pour faire un choix éclairé.

Maximilien

Ici Maximilien, je vous souhaite la bienvenue sur mon blog dédié à l'univers de la maison. On y aborde des sujets vastes et variés allant de l'aménagement d'intérieur, à la décoration, à l'ameublement et aux produits qu'on utilise au quotidien. A cet effet, vous trouverez des articles de fond, des conseils, des astuces, mais aussi des guides d'achat pour trouver de bonnes idées, vous faciliter la vie et gagner du temps.

Guide Maison