Meilleure scie à bûche : nos conseils et astuces pour bien choisir

La scie à bûche est actuellement un outil indispensable, lorsqu’on envisage de fragmenter du bois à diverses fins. Autant pour les amateurs qui ont besoin de bûches pour alimenter une cheminée, que pour les bûcherons qui après l’abattage d’un arbre doivent fragmenter celui-ci en morceaux. Quel que soit l’usage, il est indispensable d’en apprendre suffisamment sur l’appareil : utilisation, critères de choix et règles de sécurité. Voici nos conseils et astuces pour bien choisir une scie à bûche.

AffiMax :


27 mai 2024 15h35

Scie à bûche : manuelle, électrique ou thermique ?

scie à bûche

Il existe sur le marché, trois catégories de scies à bûches : manuelle, électrique et thermique. Chacune ayant ses atouts et ses limites d’utilisation, il convient de les examiner minutieusement. Si vous avez besoin d’aide, vous pourrez faire le bon choix de scie à bûche avec le-bucheron.com.

La scie à bûche manuelle

Dépourvue de moteur, la scie à bûche manuelle est certes de moins en moins sollicitée, mais peut être utilisée pour des travaux ponctuels. Il peut s’agir de scier de petits troncs ou segmenter des branches plus ou moins épaisses. Dotée d’une lame en acier, cette scie est facile à utiliser, notamment pour couper du bois vert.

Cependant, il vous faudra avoir suffisamment d’énergie, puisque l’outil fonctionne à la force des bras. En prime, si vous êtes un utilisateur inexpérimenté, le résultat de la coupe peut ne pas être à la hauteur de vos espérances. Quoi qu’il en soit, il s’agit d’un véritable atout à avoir dans votre atelier pour de petits travaux.

La scie à bûche électrique

Beaucoup plus efficace et moins contraignante que la version manuelle, la scie à bûche électrique est un appareil de découpe doté d’un moteur. Très peu bruyant et simple à utiliser, cet outil convient pour une utilisation occasionnelle et peu intensive. Il peut, entre autres, servir à couper des bûches en prévision de l’hiver ou fragmenter un tronc d’arbre pour vos travaux de bricolage.

À ce titre, les capacités de ce type de scie à bûche sont limitées. En témoigne un diamètre de lame de 50 cm en moyenne et une puissance de moteur d’environ 3 000 W. La scie à bûches électrique restera efficace et performante si vous vous en servez pour scier de petites quantités de bois.

La scie à bûche thermique

Pour de plus gros débits de bois, le modèle thermique est le choix adéquat. La scie à bûche thermique est clairement adaptée aux professionnels ainsi qu’à un usage régulier et intensif. Grâce à son moteur essence, elle peut être utilisée sur de nombreux terrains et est prête à supporter de lourds travaux.

Les scies à bûches thermiques ont les lames les plus grandes avec un diamètre compris entre 60 et 70 cm de diamètre. Ce qui permet de découper les bûches avec de grands diamètres. Au niveau du moteur, on est dans une moyenne de 6 500 W. Les versions les plus sophistiquées peuvent atteindre les 9 500 W.

À l’inverse du modèle électrique, la version thermique est beaucoup plus bruyante et plus imposante. Ce qui complique un peu plus son déplacement.

Les différentes caractéristiques de l’équipement

Tout comme c’est le cas au moment de choisir une scie sauteuse, il convient de scruter les caractéristiques de différents modèles de scie à bûche avant de faire un choix.

La capacité de coupe

La capacité de coupe d’une scie à bûche est le diamètre auquel elle est en mesure de fragmenter un morceau de bois. Celle-ci dépend étroitement de la taille de la lame. On retrouve par ailleurs sur le marché des lames d’un diamètre compris entre 40 et 70 cm.

Voici un tableau qui vous récapitule les différents diamètres de coupe de votre bois en fonction de la taille de la lame de la scie à bûche.

Diamètre de la lameDiamètre des bûches
40 cm13 à 17 cm
50 cm15 à 19 cm
60 cm19 à 23 cm
70 cm23 à 27 cm

 La puissance du moteur

La puissance du moteur a une incidence directe sur la performance de l’appareil ainsi que sur sa capacité de coupe. Qu’il s’agisse d’un modèle pour amateur ou pour professionnel, il est indispensable que la motorisation d’une scie à bûches réponde à quelques impératifs au minimum. Il faudra donc pour une bonne scie à bûche que le moteur soit d’au moins 2 000 W. Pour des modèles un peu plus sophistiqués ou avec un peu plus d’options, il vous faudra un moteur d’au moins 3 500 W.

La vitesse de rotation

Il s’agit de la vitesse à laquelle les lames sont actionnées par le moteur. Pour les moteurs monophasés, celle-ci est généralement de 2 800 tours par minute. Quant aux moteurs triphasés, la vitesse de rotation est en moyenne de 1 400 tours par minute.

Les différentes mesures de sécurité

scie à bûche

Comme pour la majeure partie des appareils de coupe, il est indispensable avant tout achat de s’assurer de la présence d’un minimum de dispositifs de sécurité sur la scie à bûche. Il en est de même de votre côté avant tout usage, d’observer certaines règles de sécurité. Il faut savoir qu’une lame munie de dents et actionnée par un moteur, c’est dangereux !

Il vous faudra notamment vous équiper convenablement et redoubler de vigilance. Munissez-vous tout d’abord d’un casque afin de protéger votre tête et votre visage d’éventuelles projections. Un casque antibruit pourrait être préconisé si votre scie à bûches est trop bruyante ou si vous vous en servez régulièrement.

Équipez-vous également de gants, d’un pantalon anti-coupure, de lunettes de protection et de chaussures de sécurité. Ensuite, assurez-vous de positionner l’équipement sur une surface propice afin de pouvoir l’utiliser sans problème. Cela vous évitera d’être déséquilibré au moment de la découpe.

Qu’en est-il de l’entretien du dispositif ?

Avant d’acquérir une scie à bûche, il faut savoir qu’il s’agit d’un appareil qui doit être régulièrement entretenu afin de fonctionner normalement. Il vous faudra donc songer à cela avant de faire un choix, car il peut y avoir des frais supplémentaires.

Bien entretenir une scie à bûche

Pour garder une scie à bûche en bon état, il faudra :

  • Procéder à un nettoyage régulier afin de retirer la poussière et autre salissure. Aidez-vous d’un pinceau ou pour être plus efficace, d’un appareil à air comprimé.
  • Retirer la lame après chaque usage afin de la nettoyer avec un nettoyant spécial et un chiffon sec.
  • Ranger la lame dans un lieu sec afin de la protéger contre l’humidité et éviter que les enfants y touchent.
  • Vérifier avant et après chaque utilisation, l’état des parties mécaniques, des galets et des guides de manutention.
  • Affûter régulièrement la lame afin d’éviter que celle-ci ne soit trop vite émoussée. N’hésitez pas à la remplacer lorsqu’elle perd en efficacité.

Comment affûter la lame d’une scie à bûches ?

La lame étant l’un des principaux éléments de la scie à bûche, il convient de connaître les différentes dispositions à prendre afin de la préserver. Il est clair qu’un bon tranchant décuplera les possibilités de réaliser des découpes de qualité. Et lorsque la lame est émoussée, il faudra la retirer puis la mettre dans un étau afin de la limer.

Si effectuer l’opération manuellement est un peu contraignant, n’hésitez pas à utiliser une affûteuse électrique. Pour procéder, posez là au sein de l’équipement puis stabilisez-là grâce à la molette de serrage. Une fois le degré souhaité obtenu, réglez le bras puis verrouillez. Apposez un signe à l’aide d’un feutre sur la première dent afin de vous repérer. Une fois les précédentes étapes respectées, protégez-vous avec des équipements adéquats puis mettez la machine en marche.


27 mai 2024 15h35

Maximilien

Ici Maximilien, je vous souhaite la bienvenue sur mon blog dédié à l'univers de la maison. On y aborde des sujets vastes et variés allant de l'aménagement d'intérieur, à la décoration, à l'ameublement et aux produits qu'on utilise au quotidien. A cet effet, vous trouverez des articles de fond, des conseils, des astuces, mais aussi des guides d'achat pour trouver de bonnes idées, vous faciliter la vie et gagner du temps.

Guide Maison