Avis & test Hutt DDC55 : le meilleur robot lave-vitre ?

Le Hutt DDC55 fait partie des appareils les plus fréquemment recommandés dans les classements des meilleurs robots lave-vitre du moment. Ce fameux robot, nous avons pu le mettre à l’épreuve, afin d’en évaluer les réelles qualités. Vous verrez donc dans cet article le résultat de nos tests, et notre avis sur le Hutt DDC55.


25 juin 2024 10h21

La puissance d’aspiration du DDC55

Un robot lave-vitre est sensé pouvoir parfaitement adhérer à la surface à nettoyer, que cette dernière soit à l’horizontale ou à la verticale. Pour ce faire, il est nécessaire qu’il développe une puissance d’aspiration suffisante afin de maintenir le robot collé à la paroi. Le cas échéant, l’appareil tomberait au sol, et pourrait alors ne plus être en état de marche.

La firme Hutt a résolu cette problématique en donnant à son DDC55 une capacité d’aspiration de 3.800 pascals. À cette puissance d’aspiration élevée s’ajoute un système d’intelligence artificielle qui ajuste automatiquement la puissance développée.

Lors de nos essais de ce robot lave-vitre, nous n’avons détecté aucune défaillance sur ce point, ce qui nous pousse à croire que le système d’aspiration DDC55 est tout à fait performant.

avis robot lave-vitre Hutt DDC55

Son efficacité de nettoyage

Après s’être assuré que le robot tenait bien à la paroi, nous avons pu le mettre en marche, et évaluer ses réelles performances en termes de nettoyage. Une fois encore, la puissance d’aspiration de l’appareil entre ici en jeu. En effet, outre le fait d’assurer le maintien du robot lave-vitre à la paroi, il aide également à se débarrasser des saletés accumulées sur la surface à nettoyer, autant que l’aspirateur laveur !

L’intelligence artificielle effectue les ajustements de puissance nécessaires afin de retirer plus efficacement la poussière, les saletés et autres éléments pouvant tacher la surface vitrée. Nos essais du Hutt DDC55 ont été plutôt concluants, sur ce point. Mais le robot présente tout de même ses limites sur des fenêtres vraiment trop sales ou pas entretenues depuis des mois.

Cet appareil fait aussi appel à une technologie humide à deux passages pour maximiser son efficacité de nettoyage :

  • premier passage : le DDC55 enlève les saletés sur la vitre
  • deuxième passage : il nettoie plus en profondeur la vitre afin d’éliminer les saletés les plus tenaces.

Ainsi, les saletés passées entre les mailles du filet durant le premier passage n’auront pas cette même chance lors du deuxième.

Malgré ces passages répétés, la surface nettoyée n’est nullement dégradée ou rayée. Nous n’avons pas non plus noté de traces sur nos fenêtres après le nettoyage. Tout cela est rendu possible grâce à l’utilisation de chiffons fibres de haute densité.

Sécurité d’utilisation

Nous avons précédemment mentionné la capacité d’aspiration de 3.800 pascals du Hutt DDC55, en affirmant que celle-ci assurait le maintien du robot à la paroi durant la séance de nettoyage.

Mais nous devons toutefois préciser que cette affirmation n’est valable que tant que le robot est alimenté en courant via une prise secteur. En cas de coupure du courant, le moteur cessera d’être alimenté, coupant par la même occasion l’aspiration, ce qui est synonyme de chute du robot s’il est installé sur une paroi à la verticale.

Les concepteurs de chez Hutt ont donc équipé leur DDC55 d’une batterie de secours dont le rôle est de continuer à alimenter le robot en énergie afin qu’il reste collé à la paroi durant la coupure de courant. Cette batterie peut ainsi tenir le robot accroché pendant une vingtaine de minutes.

Si la coupure du courant dépasse ce délai, alors il demeure toujours possible de le sécuriser en utilisant le cordon de sécurité qui est livré avec le robot. Pour notre part, nous conseillons de toujours raccorder votre robot lave-vitre à un support solide en utilisant ce cordon de sécurité, même si le système d’aspiration de l’appareil est d’une grande fiabilité. Il est important de toujours garder une marge de sécurité pour ce type de dispositif.

L’utilité du Hutt DDC55

Il va de soi que la première utilité du Hutt DDC55 est de laver les surfaces vitrées, comme les fenêtres, porte-fenêtres, baies vitrées, etc. Mais la firme annonce que son robot est aussi en mesure de travailler d’autres surfaces, comme :

  • les sols doux
  • l’acier inoxydable
  • le marbre
  • les portes en bois
  • ou encore les carreaux de céramique.

Nous avons donc testé l’excellent robot lave vitre DDC55 de la marque Hutt sur ces différentes surfaces, et effectivement, il est tout à fait capable de les nettoyer correctement, sans les rayer ni les endommager. Les possibilités d’usage de ce robot lave votre s’en trouvent alors multipliées, rendant ainsi son achat beaucoup plus rentable.

avis robot lave-vitre Hutt DDC55

La facilité d’utilisation

Un robot lave vitre a pour vocation de devenir un appareil électroménager indispensable dans tous les foyers. Pour cela il est nécessaire qu’il soit facile à manipuler, même pour les personnes non habituées à utiliser ce type de technologie avancée.

En ce qui concerne ce Hutt DDC55, nous n’avons fait face à aucune difficulté au niveau de son utilisation. Pour le mettre en marche, il suffit de :

  • brancher le robot à une prise secteur
  • l’installer sur la surface à nettoyer en veillant à ce que les deux disques collent parfaitement à la paroi
  • appuyer sur le bouton de mise en marche.

Ce robot lave vitre est livré avec une télécommande qui permet de contrôler l’appareil à distance. Cette fonctionnalité nous a par exemple servi à forcer le robot à faire plusieurs passages sur des zones où les saletés étaient plus concentrées.

Les défauts du Hutt DDC55

Malgré tous les soins apportés par la marque Hutt à son robot lave vitre, nous avons tout de même pu noter quelques inconvénients concernant cet appareil.

Notre première petite critique se porte sur l’émission sonore de ce DDC55. En effet, le moteur de ce robot émet une nuisance sonore d’approximativement 65 dB. C’est probablement le moteur développant une puissance d’aspiration de 3.800 pascals qui est la cause de ce bruit.

Dans l’absolu, nous sommes loin d’avoir trouvé cette nuisance sonore insupportable. Cependant, les oreilles les plus sensibles pourraient ne pas s’en accommoder. Il faut se dire qu’il s’agit du prix à payer pour bénéficier d’autant de puissance.

Nous aurions également aimé que la batterie de secours ait une autonomie plus conséquente. En effet, des robots lave vitre concurrents en proposent 30 minutes, ce qui permet de bénéficier d’une sécurité accrue.

Toutefois, les 20 minutes d’autonomie de la batterie du Hutt DDC55 demeurent appréciables. Et même en cas de coupure prolongée de l’alimentation en courant, la sécurité du robot sera toujours garantie par le cordon de sécurité auquel vous l’aurez attaché.

Comme vous pouvez le constater, ces défauts ne sont pas bien nombreux. Nous ne pensons d’ailleurs pas qu’ils soient suffisants pour justifier un quelconque désintérêt envers ce modèle.

Les avis sur le Hutt DDC55

Maintenant que nous avons survolé les différents avantages et inconvénients du DDC55 de la marque Hutt, voyons les avis des consommateurs sur cet appareil. En général, ce robot lave vitre reçoit des notes positives de la part des utilisateurs.

En termes d’efficacité de nettoyage, ils estiment que le Hutt DDC55 répond tout à fait à ses promesses, même s’il ne fait pas de miracle sur les fenêtres les plus sales. Ils apprécient également la faculté du robot à bien nettoyer les surfaces sans les rayer ou les dégrader.

La polyvalence du DDC55 est un atout que les utilisateurs n’ont pas manqué de souligner. Il est en effet toujours souhaitable de pouvoir laver les surfaces vitrées, le marbre, le carrelage ou même le bois avec un appareil unique.

Les seuls vrais points noirs que les consommateurs ont soulignés sont sa nuisance sonore et son prix que certains considèrent comme étant élevé. Il est vrai que le Hutt DDC55 n’est pas donné, mais lorsqu’on tient compte des matériaux de qualité utilisés pour sa conception, et ses performances de nettoyage élevées, on comprend pourquoi un tel tarif est demandé.

Conclusion

On peut dire que nos tests de ce robot lave vitre Hutt DDC55 ont été plutôt concluants. L’appareil en lui-même semble être solide, et nous avons apprécié la qualité de ses chiffons microfibres. Par ailleurs, le robot est directement livré avec 10 de ces chiffons.

En termes de performances de nettoyage, nous n’avons en général pas eu à repasser derrière, pour enlever d’éventuelles traces de produits séchés. En effet, les deux passages effectués par l’appareil sont généralement suffisants pour bien nettoyer la surface. Seules les fenêtres vraiment très sales ont mis le robot en difficulté, mais c’était uniquement pour tester ses limites. Pour conclure, nous recommandons l’achat de ce Hutt DDC55. Certes, son prix est un peu élevé, mais il s’agit d’un investissement que vous ne risquez pas de regretter de sitôt.


25 juin 2024 10h21

Maximilien

Ici Maximilien, je vous souhaite la bienvenue sur mon blog dédié à l'univers de la maison. On y aborde des sujets vastes et variés allant de l'aménagement d'intérieur, à la décoration, à l'ameublement et aux produits qu'on utilise au quotidien. Vous trouverez des articles de fond, des conseils, des astuces, des guides d'achat pour trouver de bonnes idées, vous faciliter la vie et gagner du temps.

Guide Maison